A LA LUMIERE DE L’IMPREVU : LA REALITE

 .
L’IMPRÉVU     Extraits d’une autre Thrillosophie,L’imprévu se dévoile ..  « Puis on accéléra de nouveau sur une centaine de mètres, avant de ralentir pour admirer la course effrénée d’une meute de lichaons qui se découpaient sur l’horizon. « Nous n’allons tout de même pas passer là-dessus? », s’étonna le Cardinal en voyant les voies de branchage construites par-dessus le lit d’une rivière, telles deux petits ponts, faits de bric et de broc, tout juste conçus pour la largeur des roues d’une voiture. « L’imprévu! », s’exclama Pierre. « L’Imprévu arrive enfin pour toi aussi! », répéta-t-il ravi, sous le regard tout à la fois attendri et inquiet du cardinal. (…)  « Que faut-il que je fasse? » . Pierre regarda le cardinal dans les yeux. « Regarde mieux l’Imprévu ». « L’Imprévu? », s’enquit le cardinal, troublé, se souvenant des mots de l’enfant au moment où la jeep était tombée dans le lit de la rivière. « Celui qui a dévoilé l’état de ma jambe et permis à Alisson de me soigner? » 

« Elle est l’Imprévu », répondit Pierre en continuant de l’observer de son regard rentré. « Il faut justement regarder la réalité à la lumière de l’Imprévu ».

(…)

D’abord il perçut un léger frémissement dans son cœur. On eût dit un voile, dedans, soumis à des tiraillements anarchiques. Puis l’Amour tant théorisé, tant appris, celui qu’au nom de la fraternité il était censé rayonner, et dont la source était là, devant lui, le submergea. »