Les dédicaces sur Oléron, île de lumière aux mille senteurs : Un vrai bonheur! | Site officiel de l'écrivain Sandrine Monfort


Les dédicaces sur Oléron, île de lumière aux mille senteurs : Un vrai bonheur!

..
.
Que ce soit en librairies ou en salons,
Au Château, à Dolus ou à Saint Pierre d’Oléron,
Les dédicaces sur l’île de lumière aux mille senteurs
Sont toujours un vrai bonheur.
Merci à vous mes lecteurs,
Merci à vous, libraires et organisateurs.
..
Avec Jean Louis Fournier à Dolus, (en haut), Christian Robin (à gauche), Alain Chauvet (à droite). (Photos @Corinne Pelletier)
.
Plus de 10 000 lecteurs
.
Quand la vulgarisation atteint ses limites,
Le mieux serait encore de lire un thriller scientifique!
Découvrir un peu d’astrophysique,
Quelques questions philosophiques,
Car lire, plaisir et s’instruire ne sont pas antinomiques.
.
.
.
.
.
PIERRE AU CARRE.
.
J’ai fini par tuer la petite araignée
Qui inlassablement tissait autour de toi
Ses filaments dorés. Pourtant, la liberté
Ne t’est pas accordée. Il y a dans ton Moi,
Un liquide si noir qu’on n’en voit pas le fond.
Terrible de savoir, au dégoût qu’elle m’inspire,
Que toutes tes entrailles finissent par pourrir
A baigner et stagner dans l’opaque potion.
.
Il a fallu boire cette eau marécageuse,
Cette infâme soupe aux bulles douteuses.
Comme l’huile usée, souillée, d’un vaste réservoir,
Siphonner, avaler ; régurgiter ce Boire,
Le décontaminer avant de le jeter.
Une, deux, trois gorgées, le niveau a baissé.
.
J’ai fait un monticule des résidus poudrés
La boule dense et noire que j’en ai façonnée
S’est transformée en bille, en perle puis en pointe
De plus en plus sombre, lourde et maléfique
Avant d’être envoyée, sous mon regard d’argent,
Explosée, inoffensive, au-delà de tout temps.
.
Tissée dans ton cortex, bien que non organique,
Un tissu qui tapisse ta perception physique.
Une couverture en toile de jute
Filtre encore la lumière. Il fallait l’arracher
J’ai doucement glissé et me suis allongée
Epousé ton être et tes formes brutes.
Je me suis relevée, et je t’ai desquamé
De cet épais voile grossièrement tissé.
.
Tu étais libéré. J’ai su qu’ils poseraient
Au fin fond de ton sein, comme pour moi ils l’ont fait,
La source lumineuse qui envoie ses salves,
Ses ronds blancs dans l’air, l’aura immaculée.
Nos essences diaphanes une fois en phase,
Nos filaments du cœur une fois reliés,
Ce sont ces deux sphères, qui, ensemble ont pulsé.
Pour la première fois, je pouvais te toucher.
.
J’ai senti ta pensée, ton cœur et ton esprit.
Pour la première fois, on s’est vraiment uni.
Et on a édifié la PIERRE AU CARRE, l’UN
Créé colonne PIS, du sacré au divin,
La colonne de lumière qui fait tout vibrer,
Masculin Féminin, sacrés réconciliés.
.
Sandrine Monfort
Le Jour, la nuit et plus encore
POUR SE LE PROCURER :

….
En proie au temps de Sandrine Monfort, le grand Prix Femme Actuelle et finaliste Plume de Glace 2012 est un thriller scientifique « qui ouvre les portes de la perception…. plus de 10 000 lecteurs….
.
Pour se procurer « En proie au temps », rendez-vous dans votre librairie, sur Rue des livres , ou sur Polars de Femme , Fnac, Amazon
.

EN PROIE AU TEMPS. Cette course folle de l’AMOUR d’un homme vers une femme dangereuse, forte et fragile. Un thriller scientifique et philosophique, une Thrillosophie

En proie au temps, de l’écrivain Sandrine monfort, aux editions Les Nouveaux Auteurs, dirigées par Jean Laurent Poitevin, Thriller de l’été 2011, grand Prix Femme actuelle 2011, également finaliste du festival du roman policier polar 2012 Plume de Glace de Serre Chevalier 2012, est un thriller scientifique à la fois romanesque et philosophique, un thriller philosophique, une Thrillosophie.